Le mot de la véto : utiliser une caisse pour chiens

Ne vous fiez pas à son nom : la cage n’est pas à utiliser comme un outil de punition pour le chien ! Introduite de manière positive, elle représente un espace calme, sécurisant et intime.

La caisse peut être un outil très pratique pour éduquer le chien, l’aider à gérer certaines situations et comportements, ou encore pour voyager. Pour tout comprendre sur cet outil facultatif, Hélène Gateau vous a préparé une vidéo avec l’aide de Colonel, son fidèle acolyte et pro de la caisse pour chiens. Récapitulons les informations essentielles…

Pourquoi utiliser une cage (ou caisse) pour chiens ? 

Vous êtes évidemment libres d’utiliser ou non une cage pour votre chien ! L’important est de trouver ce qui fonctionne pour votre compagnon et vous. Notez qu’il sera plus difficile d’introduire la caisse pour un chien adulte qu’à un chiot que vous venez d’accueillir.

La caisse, ou cage, présente un aspect pratique et éducatif.

➡️ Si vous avez un chiot, l’éducation à la caisse pourra vous aider avec l’apprentissage de la propreté. Naturellement, peu de chiens sont enclins à faire leurs besoins à l’endroit où ils dorment ou se reposent. Le chiot apprendra à se retenir lorsqu’il est dans sa caisse. C’est pour cela aussi que les temps passés dedans doivent rester raisonnables. Au moment de le sortir de sa cage, vous pourrez prendre votre chiot dans vos bras et l’emmener immédiatement dehors pour qu’il se soulage.

➡️ En général, les chiens aiment bien les espaces confinés. Pour un jeune chiot ou un chien un peu anxieux, c’est sa chambre en quelque sorte : un lieu défini, familier et confortable, où il peut se reposer en toute quiétude.

En somme, la cage est positive – à condition qu’elle soit introduite ainsi :  il ne s’agira donc jamais d’une punition.

Attention : la cage ne doit pas non plus être la solution utilisée si votre chien fait des dégâts en votre absence. Cela traduit un mal-être qu’il faut identifier et traiter avant toute chose. A ce sujet, cet article peut vous intéresser.

Comment entraîner un chiot ou chien à la caisse

Si vous en avez la possibilité, il est préférable de démarrer l’introduction à la caisse le plus tôt possible. Comme souvent lorsqu’il s’agit d’éducation, ce sera plus aisé avec un chiot qu’avec un chien adulte : la caisse fera simplement partie de son quotidien.

L’apprentissage de la caisse pour chiens doit se faire de manière très progressive. Hélène vous conseille de suivre ces étapes, en vous attardant dessus si jamais elles posent problème.

  • Commencez par faire des associations positives : placez-y des jouets ou des friandises et félicitez-le chaleureusement lorsqu’il y rentre.
  • Vous pouvez aussi y servir son repas, et refermer la porte juste le temps qu’il finisse sa gamelle.
  • Petit à petit, vous pourrez fermer la porte plus longtemps, puis éventuellement quitter la pièce. 
  • À terme, vous pourrez trouver un mot pour lui signaler qu’il est temps de rejoindre ses quartiers ! 
La démo d’Hélène et Colonel, en vidéo

Combien de temps laisser un chiot dans sa caisse ?

Ne laissez jamais un chiot dans sa caisse très longtemps, surtout au début. A terme, il s’agira de 3 ou 4 heures maximum. Mais au départ il n’y restera que tant qu’il y est à l’aise : l’idéal étant dans en premier temps de laisser la grille ouverte pour qu’il puisse sortir s’il le veut.

En effet il ne faut pas que l’enfermement soit vu comme une contrainte ; c’est la première condition pour que votre chiot fasse un lien positif avec la caisse.

Une fois que votre chiot rentre volontiers dans sa caisse, fermez la porte par courtes périodes. S’il chouine un peu, essayez de ne pas ouvrir tout de suite ; et lorsqu’il sort, ne soyez pas tentés de le couvrir de câlins et félicitations. Votre chiot comprendra vite que : rentrer et sortir de la caisse, en fait, ce n’est pas grand-chose !

Quelle caisse pour chiens choisir ?

Investissez dans un modèle suffisamment grand pour que votre chien puisse s’étirer, se retourner et se tenir debout. Améliorez son confort avec des plaids et coussins. Le chien sera ravi de se rendre dans un endroit accueillant et douillet.

Pour un chiot, la caisse doit être assez petite pour s’apparenter à un espace lit, mais assez confortable pour qu’elle serve d’espace de détente. Bien sûr, il faudra garder à l’esprit que votre chiot va grandir vite et peut-être de beaucoup.

Au début, laissez au chien la possibilité de sortir

Où placer la cage du chien ?

Pour éduquer un chien ou chiot à la caisse, l’emplacement est clef. Placez la caisse à l’abri des courants d’air. Le lieu ne doit pas être totalement isolé : les chiens aiment observer leur environnement. Un petit point de vue sur une pièce de vie peut être bénéfique mais ne placez pas la caisse dans un lieu à fort passage et bruits.

Pour un chiot facilement distrait ou un chien un peu agité, il est préférable d’avoir peu de stimulation extérieure. Ainsi il pourra pleinement se détendre. Vous pouvez même couvrir les côtés de la cage à chien avec des plaids ou serviettes, pour en faire un peu comme une grotte.

Un lieu calme et restreint aidera votre chien à percevoir sa caisse comme une chambre privative. Là aussi, l’emplacement peut jouer dans l’apprentissage de la propreté : le chiot comprendra qu’il peut aller aux toilettes avant et après avoir passé du temps dans ses quartiers.

Si vous avez des enfants à la maison, il est important de leur faire comprendre que la caisse du chien est son espace personnel et zone où il ne faut pas le déranger.

Voyager avec la caisse de votre chien

L’avantage d’avoir habitué votre chien à la cage est que celle-ci peut être très utile pour voyager. Lorsque vous partez en vacances, surtout avec des trajets longs, la caisse lui offre un espace sécurisé et familier. Une fois arrivés à destination, celle-ci sera en quelques sortes sa chambre à emporter. L’installation dans un nouveau lieu devrait en être plus sereine.

➡️ De même, le fait de connaître l’espace clos peut être pratique en cas d’hospitalisation.

➡️ A la maison, vous pourrez aussi utiliser la caisse le temps de passer l’aspirateur ou si vous recevez un invité qui a peur des chiens. Elle peut servir à bien séparer les temps de jeu des temps de détente, par exemple quand vous avez besoin que votre chien vous laisse tranquille.

Utilisez-vous une caisse pour votre chien ? Avez-vous introduit cet outil pour un chien adulte ? Racontez-nous votre expérience ou posez vos questions dans les commentaires !

Laisser un commentaire